arbre1.jpgcormo1.jpgcormo2.jpgcormo3.jpgcormo4.jpgdiapo1.jpgdiapo2.jpgdiapo3.jpgdiapo4.jpgdoubs1.jpgdoubs2.jpgdoubs3.jpgdoubs4.jpgdoubs5.jpgloue1.jpgloue2.jpgloue3.jpgloue4.jpgneige1.jpg

Black-Bass

 

Le "Micropterus salmoides" appartient à la famille des Centrarchidés.


Description

On le caractérise par une double nageoire dorsale, composée de deux lobes reliés arrondis. La première nageoire, courte est soutenue par 10 rayons épineux. La seconde, plus développée et plus haute est maintenue par 15 rayons souples. Le corps trapu, légèrement bossu, lui procure une l’allure dominante. La tête est massive, avec une bouche considérablement fendue.

La mâchoire inférieure, puissante et proéminente dépasse largement la supérieure. Armée de nombreuses dents réparties sur les bords des mâchoires et la langue. Les opercules, recouverts de petites écailles se finissent en pointe. Un épais pédoncule caudal dont la nageoire se termine échancrée. Le dos vert foncé à sombre, les flancs verts dorés avec de taches noires oscillant de la tête à la queue, et le ventre clair.


Habitat

Le black-bass à grande bouche est le plus répandu dans nos lacs et étangs, alors que celui à petite bouche serrait présent que dans le Nord de la France.

On le rencontre en général dans des zones calmes à faible profondeur ou des anses tranquilles. Il se tient en petit groupe embusqués dans des lieus encombrés de végétaux tels que les nénuphars, les herbiers, les souches et branchages d’arbres morts immergés.


Moeurs

Le black-bass vit en communauté jusqu'à une taille d’environ 1,5 Kg en petit groupe de quelques dizaines d’individus. Aude-là, il opère en solitaire. Son comportement surprenant de frénésies alimentaires suivies de longue période d’inactivité est dû à l’importance qu’il donne à la température de l’eau. En effet il ménage ses moments alimentaires en fonction de la température de l’eau et des conditions du milieu. Sur un étang par exemple encombré et ombragé il pourra être actif tout au long de la journée. Alors que sur un lieu clair et ensoleiller il aura tendance à chassé le matin et le soir uniquement. Ses mouvements d’activité sont signalés par des remous en surface, des plantes aquatiques remuées et des claquements des mandibules.

Leur croissance est assez rapide, la première année ils atteindront 12 à 15 cm pour un poids de 10 à 50 gr. A 2 ans 100-200 gr, à 3 ans 300-400 gr, à 4 ans 450-800 gr, à 5 ans 700-1 Kg. Sa longueur habituelle tourne autour des 40 à 50 cm pour un poids de 500 gr à 2 kg.

Sa maturité sexuelle est atteinte à 3-4 ans. Le frai se déroule d’avril à juin sous l’influence de la température de l’eau, qui doit monter à 17-18°c. Le mâle prépare un nid simple sur un fond propre de sable ou de graviers prés d’un refuge d’herbier ou d’une souche d’arbre noyée. Après une parade nuptiale très organisée pour attirer une congénère sur le lieu de la ponte, la femelle dépose 2000 à 4000 œufs d’un diamètre de 1,5 mm rassemblés en quantités abondantes plaqué au fond du nid. Une fois les œufs déposés la femelle sera chasser du nid par le mâle qui va s’occuper de sa progéniture tout seul. Aussitôt fécondé, il assure un brassage de l’eau au-dessus des œufs avec sa nageoire dorsale pour oxygéner et détourner les dépôts de sédiment jusqu’à l’incubation qui dure environ une semaine. Il veillera ensuite une quinzaine de jour sur les alevins qui sont la proie des perches communes qui ne fait pas bon ménage avec celle-ci.


Régime alimentaire

Au stade d’alevin, il se nourrit de larves planctoniques, puis d’insectes aquatiques. Adulte il devient un prédateur malin et redoutable. Selon ses lubies le black-bass est capable d’avaler tout ce qui lui passe sous la vue, insectes volants, petits poissons, écrevisses, grenouilles, rongeurs, oisillons. Il affectionne les perches soleils et les poissons-chats. Il opère souvent a l’affût pour guetter sa proie et comme la perche, il peut la pourchasser sur de longue distance. Malgré une attention toute particulière lors de l’incubation des œufs, il se montre facilement cannibale dès l’age de trois mois et peut dévorer ses petits alevins.


Statut et répartition

Le black-bass a été introduit en Europe, il y a une centaine d’année. En France malgré tout il reste assez rare faute de gestion.


Le saviez-vous ?

Le black-bass est sensible au facteur extérieur, très sensible au vibration et extrêmement sensible a la vue.


< Retour au sommaire >