arbre1.jpgcormo1.jpgcormo2.jpgcormo3.jpgcormo4.jpgdiapo1.jpgdiapo2.jpgdiapo3.jpgdiapo4.jpgdoubs1.jpgdoubs2.jpgdoubs3.jpgdoubs4.jpgdoubs5.jpgloue1.jpgloue2.jpgloue3.jpgloue4.jpgneige1.jpg

Brème

 

Abramis brama appartient à la famille des Cyprinidés.


Description

Corps très élevé, aplati latéralement (d’où son surnom de «plateau»). Nageoires anales très longue et une caudale, très échancrée, présentant un lobe inférieur plus long que le supérieur. La tête est petite, la bouche est protractile (elle se déplie vers l’avant). L’oeil est relativement petit. Un mucus abondant recouvre le corps. Le dos est gris-vert avec des reflets, flancs gris brunâtre. Les petites brèmes appelées «plaquettes» sont argentées, elles se distinguent des autres Cyprinidés tels que gardons, par leur forme plus aplatie et par leur bouche tournée vers le bas. Taille courante : 40 à plus de 50 cm. La brème bordelière est plus petite : elle mesure au maximum 30 cm.


Habitat

Les brèmes préfèrent les lacs, les rivières au courant lent, les canaux, et sont souvent en compétition alimentaire avec les carpes qui fréquentent les mêmes habitats, à savoir les endroits profonds, calmes et herbeux.


Moeurs

Les brèmes se déplacent en bancs. Elles se nourrissent plus particulièrement pendant les mois chauds, mais on peut les pêcher toute l’année. Elle vit 15 à 20 ans.

Vit en petits groupes dans les endroits profonds, calmes et herbeux des étangs, rivières, canaux et lacs de basse altitude.

Le mâle est mature à 2 ans, les femelles entre 3 et 5 ans.

La ponte a lieu en mai-juin. La femelle dépose 40.000 oeufs (par kilo de poids) dans les plantes aquatiques. A cette époque, les mâles sont couverts de boutons blancs appelés «boutons de noces», ils deviennent agressifs et défendent un petit territoire.


Régime alimentaire

La brème se nourrit d’animalcules (crustacés, mollusques, larves d’insectes) et de débris de végétaux qu’elle trouve dans la vase du fond. Les brèmes adultes se nourrissent selon deux modes. Sur le fond en utilisant leur bouche protractile pour creuser dans le sol et pour filtrer les aliments. Quand il n’y a pas assez d’invertébrés sur le fond, elles mangent les daphnies entre deux eaux.


Statut et répartition

La brème commune est présente dans toute l'Europe à l'exception de l'Espagne. elle a été introduite en Italie et en Espagne. On la rencontre également dans une grande partie de l'Asie tempérée, elle a été introduite en Chine et au Kirghizstan.

La brème est autochtone. On la rencontre dans les eaux dormantes, les rivières et canaux. Elle vit en bancs parfois important,surtout dans les fleuves. S'il arrive parfois de la voir effleurer la surface, la Brème se tient généralement sur le fond.


< Retour au sommaire >