arbre1.jpgcormo1.jpgcormo2.jpgcormo3.jpgcormo4.jpgdiapo1.jpgdiapo2.jpgdiapo3.jpgdiapo4.jpgdoubs1.jpgdoubs2.jpgdoubs3.jpgdoubs4.jpgdoubs5.jpgloue1.jpgloue2.jpgloue3.jpgloue4.jpgneige1.jpg

Carpe

 

Cyprinus carpio est une espèce de la famille des cyprinidés, cette Carpe est appelée Carpe commune sous sa forme sauvage et carpe cuir, carpe miroir ou encore carpe koï pour les formes d'élevage. C'est le plus volumineux représentant de sa famille. Ce poisson est de taille moyenne et vit dans les eaux douces en Europe, en Asie, en Extrême-Orient et en Amérique du nord.


Description

Le corps est allongé et plus ou moins haut; la carpe est généralement brune sur le dos, dorée sur les flancs et jaune sur l’abdomen. Les écailles sont grandes : 33 à 40 cm le long de la ligne latérale. La bouche protractile est munie de 4 barbillons (2 longs et 2 courts).Les carpes dites «miroirs» ont une écaillure incomplète et les carpes «cuir» en sont dépourvues.

Elle a une longue nageoire dorsale munie d'un rayon osseux et « barbelé » et sa mâchoire supérieure est garnie de « barbillons » (filaments tactiles/sensitifs). Sa bouche est protractile (qui s’allonge vers l’avant).

La carpe pèse jusqu'à près de 20 kg (des spécimens de 32 et 44 kg ont été capturés dans le delta du Rhône au filet).

En France le plus gros spécimen capturé à la ligne pesait plus de 37 kg. Une carpe miroir pêchée en 1981 dans l'Yonne (89) mesurait 102 cm et avait une circonférence de 120 cm.


Habitat

Dans les eaux tranquilles, stagnantes, chaudes et peu profondes des rivières, des canaux, des étangs et des lacs. Cyprinus carpio affectionne les zones encombrées, les proximités de fosses. Les zones de confort, de tenus évoluent en fonction de la biocénose (source Maco Capa). Elle se prête aisément à l'élevage.

La carpe affectionne les eaux calmes et chaudes, à végétation abondante.


Moeurs

Sa croissance est optimale à 20-25°. La durée de vie est de l’ordre de 40 à 50 ans pour les souches sauvages, de l’ordre de 12 à 15 ans pour les souches sélectionnées pour l’élevage.

La maturité sexuelle est atteinte vers 2 à 3 ans. La reproduction a lieu entre mai et juillet selon la température dans les eaux peu profondes, la femelle pond plusieurs milliers d'œufs adhésifs (environ 100 000 par kg de son poids), parmi les plantes aquatiques, dans une eau atteignant les 20°. Les alevins apparaissent au bout de quelques jours.

Ce sont des moines qui, les premiers en France, «cultivèrent» la carpe de façon «raisonnée». A partir de la carpe commune sauvage au corps long et recouvert d’écailles, on a abouti à la création d’un certain nombre de variétés au corps plus ou moins trapu et avec peu ou pas d’écailles : carpe miroir, carpe cuir. La carpe miroir est la plus utilisée en pisciculture.

Son élevage, appelé aussi carpiculture, est pratiqué en plans d’eau (bassins, étangs ...) où les conditions de production sont soigneusement contrôlées. Depuis l’alevin, le plus souvent issu d’une reproduction maîtrisée par des éleveurs spécialisés, 2 ou 3 années sont nécessaires pour que la carpe atteigne 1,5 kg, taille à laquelle ses qualités de chair sont alors des plus parfaites.

Plutôt active au crépuscule et la nuit. L'hiver elle s'engourdit, et ralentit son activité qui reste tout de même marquée, surtout la nuit. Des études réalisées par les carpistes montrent que l’activité alimentaire des carpes est au plus bas entre décembre et février. (source Maco Capa)

Il semble que cette carpe possède des facultés d'adaptation rapide a son environnement: la pression de pêche par exemple peut modifier son comportement alimentaire, ses lieux de repos, et son comportement global.


Régime alimentaire

La carpe est un poisson omnivore, faisant une grosse consommation de zooplancton, d’invertébrés aquatiques et de végétaux. C’est un poisson de pêche sportive très apprécié car la carpe est méfiante, très résistante et sa capture est difficile.

La carpe se nourrit de mollusques avec une prédilection pour les moules d'eau douce — anodontes —, larves d'insectes, vers, crustacés ; l'écrevisse faisant partie pour une grande part de son régime alimentaire (quand il y en a) et débris de végétaux. C'est un poisson fouilleur des fonds et déracineur des végétaux, et à l'occasion elle s'attaque aux autres poissons, mange les œufs.

Occasionnellement, la carpe mange des grenouilles, des épinoches ou des alevins.


Statut et répartition

La carpe serait originaire d’Asie Mineure d’où elle aurait été ramenée par les anciens Grecs puis par les Romains. C’est un poisson aujourd’hui très répandu, à la fois dans les rivières, les étangs et les lacs.


Le saviez-vous ?

La température joue un rôle en ce qui concerne l’appétit de la carpe. Au-dessous de 8°C, elle ne mange pas ou à peine. Pour la nourriture, la température optimum est 20°.

La carpe hiverne en bancs sur le fond, dans des endroits profonds, libres de glace et perd pendant l’hiver de 5 à 15% de son poids.


< Retour au sommaire >