arbre1.jpgcormo1.jpgcormo2.jpgcormo3.jpgcormo4.jpgdiapo1.jpgdiapo2.jpgdiapo3.jpgdiapo4.jpgdoubs1.jpgdoubs2.jpgdoubs3.jpgdoubs4.jpgdoubs5.jpgloue1.jpgloue2.jpgloue3.jpgloue4.jpgneige1.jpg

Pseudorasbora

 


Description

Le pseudorasbora est un petit poisson à corps allongé et à grandes écailles dont le bord postérieur est souligné de points noirs. Sa bouche est dépourvue de barbillons, sa mâchoire inférieure est très proéminente, d'où une fente buccale orientée vers le haut et presque verticale lorsque la bouche est fermée. Les lèvres, le palais et la cavité branchiale possèdent de nombreux bourgeons du goût (140/mnr) sensibles à divers acides aminés. Les nageoires dorsale et anale sont courtes.


Habitat

Ce petit poisson fréquente les eaux douces et saumâtres. Ubiquiste, on le rencontre en rivière, en lac, dans les lagunes et divers bassins. Bien qu'il préfère les eaux lentiques ou stagnantes, on peut le trouver en eau courante.


Moeurs

Sa maturité sexuelle est atteinte dès la première année. Le RGS des femelles est de 27 % et la maturation sexuelle est asynchrone.

Un mâle nettoie la surface d'un ou plusieurs cailloux de 130 à 310 mm de diamètre. Il y attire plusieurs femelles qui collent leurs œufs sur le substrat dur (environ 340 à chaque ponte). La fécondité absolue est de 610 à 4 200 ovocytes en Ukraine.

En Camargue, cette ponte a lieu, d'avril à juillet sous forme de pontes multiples, les œufs mesurant 1,3 à 1,5 mm de diamètre ou 2 à 2,5 mm selon les auteurs.

C'est le mâle qui garde les pontes. En Europe, l'incubation dure 12 jours à 15-21 °C, 5-7 jours à 21-23 °C, 6 à 8 jours à 20 °C. Les alevins, à l'éclosion mesurent 4,45 mm (Bruslé & Quignard, 2001).

Son temps de génération court, sa forte fécondité, sa grande tolérance aux variations climatiques, ses exigences flexibles d'habitats (plasticité), sa polyphagie expliquent sa grande aptitude à une dispersion naturelle rapide et à une colonisation de nouveaux habitats (comme en Camargue et en Grèce).

Durant la reproduction, le mâle présente des boutons nuptiaux autour de la bouche et des yeux et une couleur gris violacé tandis que la femelle est jaune doré.

C'est une espèce de petite taille : 5 à 9 cm (le maximum rencontré étant de 10,6 cm pour 10g). Sa durée de vie est courte.

Il a un Comportement sédentaire.


Régime alimentaire

Le pseudorasbora présente un très large spectre alimentaire (euryphagie) à base de crustacés amphipodes, ostracodes et décapodes, et qui peut varier selon les lieux.


Statut et répartition

A l'heure actuelle, il est présent dans de nombreux départements. Dans le bassin Artois-Picardie, il n'est signalé que dans une seule station sur l'Escaut près de Valenciennes.

Ses effectifs semblent en extension, celle-ci étant facilitée par des repeuplements en tant que poisson fourrage.


Le saviez-vous ?

Il est de couleur gris argenté à verdâtre. Pour Bruslé, 2001, sa robe rappelle celle du chevaine avec des flancs à reflets dorés.


< Retour au sommaire >